Paroles de Sentiers Multiples: Gastronomiquement vôtre

La nuit s'éclaire sur ton visage d'anthropophage, de tes paupières, ne se dégagent que de cruels présages. Comment pouvais-je deviner tant de voracité, présumer que, de tes dents, un jour, je ferais les frais. Petit à petit, je pâtis de ton appétit, la nuit, je me tapie de peur d'être englouti. 

Refrain : Qui aurait cru que derrière tes baisers, je trouverais ce désir affamé, j'aurais dû me méfier d'un regard si gourmet, sentir le vampire caché sous ton sourire. Je ne suis plus que ta proie, ton fébrile appât, ton péché mignon, l'unique souci de ta digestion. Devais-je me douter qu'un matin tu me dévorerais, qu'en une seule bouchée tu m'apprivoiserais. Tu as bondi, hier soir, par l'odeur alléchée, sans préavis, sans égard, tu m'as grignoté. 

Refrain 

J'ai perdu l'âme, en ton cœur, je me suis blotti, fondant sous la flamme, sous la terreur, de ton appétit. Je ne suis plus qu'une miette dans les oubliettes guettant l'alouette qui, sans conteste, me fera la fête.

Refrain